LES CHORISTES, LE CREPITANT SPECTACLE MUSICAL AU THEATRE LES FOLIES BERGERE

Christophe Barratier (metteur en scène, co-auteur du livret et co-compositeur musical) et Philippe Lopes-Curval (co-auteur du livret) revisitent le film culte « Les Choristes ». Ils nous embarquent dans le monde de l’éducation artistique et culturelle. La troupe arrive sur scène au Théâtre Les Folies Bergère, dans le 9ème arrondissement de Paris, pour des représentations exceptionnelles du 23 février au 18 juin 2017 et sera en tournée dans toute la France, du 22 septembre au 16 décembre 2017.

Les décors variés nous plongent dans l’obscurité lors de chaque scène et nous renvoient à une autre époque, en 1949. Sur grand écran, à l’arrière-plan, deux images défilent (l’une, où des flammes apparaissent et l’autre, composée des messages d’au revoir et de remerciements adressés à Clément Mathieu, le Pion de l’Internat Fond-de-l’Etang) lors de deux scènes différentes. Ces images d’incendie donnent un effet de relief et de profondeur aux flammes. Les filles, qui jouent de nouveaux rôles, et les garçons, se réunissent et s’entremêlent aussi. Les dialogues évoquent quiproquos et révélations.

La troupe donne une interprétation mémorable et touchante à ses personnages. Trois équipes de quinze enfants de la Maîtrise des Hauts-de-Seine, âgés de 9 à 14 ans, interprètent leurs rôles en alternance. Ils font une apparition exceptionnelle et remarquée sur scène. Ils apportent ardeur, fraîcheur et grâce juvénile en nous transmettant un panel d’émotions. Nous retrouvons également des artistes qui incarnent avec brio et justesse leurs rôles emblématiques de personnages adulte, Patrick Zard’ (Rachin), Jean-Louis Barcelona (Clément Mathieu), Victor Le Blond (Pascal Mondain), Jean-Pierre Clami (le Père Maxence), Aude Candela (Violette Morhange), Michel Pilorgé (le Professeur Langlois). Un sentiment de mélancolie est ressenti lorsque Clément Mathieu tombe amoureux de Violette Morhange, qui n’a d’yeux que pour un autre homme, même lorsque celui-ci quitte son poste de Pion de l’Internat Fond-de-l’Etang. Certaines scènes de violence et certains propos peuvent heurter la sensibilité de certains spectateurs. Nous redécouvrons les mélodies effrénées et mélancoliques de Christophe Barratier et Bruno Coulais (co-compositeurs musicaux) comme « Vois sur ton chemin »,     « In Memoriam », « Cerf-volant », « Caresse sur l’océan » ou encore « Lueur d’été », qui replongent le public dans l’enfance.

Photo : © Cyril Moreau

Laissez-vous transporter par ces chœurs enchantants des jeunes chanteurs-comédiens dans une ambiance écolière et intimiste au Théâtre Les Folies Bergère. Cette comédie musicale vous promet de grands moments d’émotions.

Chenda CHUON

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s